On parle de cloud (littéralement « nuage ») ? parce que l’endroit où les données, les logiciels et les fichiers sont stockés en ligne n’est pas visible pour l’utilisateur. Celui-ci dispose de sa propre infrastructure virtuelle, dont la taille et les capacités sont évolutives. Les services de cloud computing permettent aux entreprises de reposer leurs activités sur du matériel IT et des logiciels donnés, plutôt que de construire et de maintenir elles-mêmes des infrastructures informatiques internes.