LCL Bruxelles-West est le premier à passer au HVO100 pour ses générateurs

Alost/Anvers/Diegem/Gembloux/Huizingen, le 25 octobre 2022 – Le spécialiste des centres de données LCL, est le premier de son secteur en Belgique à utiliser du biocarburant, plus précisément du HVO100, pour ses générateurs de secours. Ce carburant sera initialement utilisé dans un seul des centres de données. Actuellement, LCL a déjà investi dans six nouveaux générateurs de 2,25 MVA qui fonctionneront au HVO100 pour LCL Brussels-West à Alost. Lors d’une prochaine étape, LCL prévoit de faire fonctionner tous les générateurs de ses cinq centres de données avec du HVO100. 

Cet investissement s'inscrit pleinement dans le cadre dans la Science Based Targets initiative (SBTi) que LCL a signée fin novembre 2021 pour réduire les émissions de gaz à effet de serre de ses centres de données et limiter le réchauffement climatique à 1,5°C. Le HVO100 est une alternative durable au diesel ordinaire qui produit 90% d'émissions de CO2 en moins. Ainsi, en utilisant ce biocarburant pour les générateurs de secours de son centre de données à Alost, LCL fait un pas en avant mesurable pour atteindre ces objectifs SBTi. Plus précisément, cela a un impact de 72 tonnes de réduction de CO2 ou 4,60% sur le Scope 1.

HVO100 LCL

Le choix du biocarburant

LCL Data Centers a désormais délibérément choisi de passer à des générateurs fonctionnant au biocarburant, HVO100, pour tous ses nouveaux générateurs. HVO100 est fabriqué à partir de matières premières 100% renouvelables qui ne sont pas utilisées à des fins alimentaires : huiles végétales (y compris les graisses de friture usagées) et animales, déchets et pulpe de bois. Dans le processus technique utilisé, elles sont traitées à l'hydrogène. LCL Bruxelles-West, le centre de données d'Alost, sera le premier à passer à cette technologie. Huit générateurs de secours y sont actuellement présents, dont six nouveaux générateurs de 2,25 MVA sur HVO100 et deux autres (plus anciens) de 1 mégawatt.

Les générateurs de secours sont utilisés uniquement lors des tests mensuels où l'électricité est coupée ou en cas de panne réelle. Lors d'un tel test, les techniciens de LCL vérifient si tous les systèmes de secours continuent de fonctionner efficacement, correctement et rapidement.

« L'utilisation du HVO100 permet de réduire de 90% les émissions de CO2 des générateurs. Au total, cela représente une réduction de 72 tonnes de CO2. En d'autres termes, HV0100 est entièrement renouvelable », explique Laurens van Reijen, directeur général de LCL Data Centres. 

LCL, leader en matière de durabilité

Dans un premier temps, LCL Data Centers a choisi d'étendre l'infrastructure existante de son centre de données à Alost avec de nouveaux générateurs fonctionnant au HVO100. Dans un avenir proche, la société de centres de données souhaite également convertir les actuels générateurs diesel à ce biocarburant.

« LCL confirme ainsi son rôle de leader dans le secteur des centres de données. Nous faisons beaucoup d'efforts pour être un exemple pour les autres acteurs belges et européens du secteur des centres de données. De cette manière, nous espérons également envoyer un signal à nos fournisseurs existants et potentiels pour qu'ils rendent leur propre organisation plus durable. Ce n'est qu'en travaillant tous ensemble que nous pourrons faire la différence », conclut Laurens van Reijen.

La collaboration avec Eneria

Pour sa politique de durabilité, LCL a délibérément choisi de s'associer à une entreprise partageant les mêmes valeurs. En effet, ENERIA, spécialiste de l'approvisionnement en énergie renouvelable et des installations d'alimentation de secours en Belgique, travaille également avec le SBTi pour ses propres objectifs de durabilité.

Tim Bisson, directeur général d'Eneria Belux, explique : « Nous avons été très enthousiasmés par la demande de LCL Data Centers de faire fonctionner ses générateurs de secours avec du HVO100. Les générateurs CATERPILLAR ont été entièrement testés dans nos locaux, conformément aux exigences strictes du cahier des charges de LCL. Plus précisément, nous les avons testés pour le fonctionnement avec du diesel, du HVO100 et aussi la combinaison des deux carburants. La conclusion a été que, quel que soit le carburant utilisé, les performances (puissance, réactivité et émissions) des générateurs ont été entièrement maintenues. La consommation des générateurs est environ 5% plus élevée avec le HVO100, en raison de la faible différence de densité énergétique entre le HVO100 et le diesel classique. Nous sommes heureux de pouvoir contribuer à la réduction des émissions de CO2 de LCL. De cette façon, nous contribuons aussi un peu, à notre tour, à rendre les entreprises plus durables ».

Partager sur