Une bonne nouvelle pour le marché belge des centres de données : NaWas, un service de lutte contre les attaques DDoS, est désormais également disponible en Belgique via les centres de données de LCL. Fondée aux Pays-Bas par un groupe de fournisseurs d'accès à Internet, cette initiative à but non lucratif est communautaire et parvient ainsi à maintenir des coûts faibles pour les participants. Avec LCL, ils contribuent à un écosystème de cybersécurité plus large, en parfaite adéquation avec la vision des autorités belges.

LCL estime que les centres de données ont un rôle important à jouer pour rendre l'internet aussi sûr que possible. À travers plusieurs cabinets, dont le cabinet média du ministre Dalle, les pouvoirs publics en Belgique mettent la cybersécurité et les attaques DDoS à l'avant plan de leur agenda. Outre la sécurité qu'il offre comme centre de données, LCL participe en tant que tel à la sélection des bons partenaires pour l'écosystème belge de la cybersécurité. Neutre, LCL entend proposer une quantité d'options, tandis que NaWas met à disposition un service puissant qui peut être d'une grande valeur pour les clients de LCL. Nawas est un excellent supplément à l'éco-système de sécurité de LCL.

Lutter contre les attaques DDoS, comme au carwash

NaWas, acronyme de « Nationale Anti-DDoS Mitigation », offre une protection contre les attaques DDoS visant les petits, moyens et grands fournisseurs d'accès à Internet et de services VoIP. Il s'agit de l'un des plus grands systèmes de lutte contre les attaques DDoS en Europe. Une attaque DDoS consiste à envoyer délibérément beaucoup de trafic vers un réseau ou un serveur, ce qui le met temporairement hors ligne ou le rend peu accessible. Si l'organisation visée est affiliée à NaWas, le trafic est redirigé vers le service NaWas dès la détection. Un « lavage » complet a ensuite lieu, après quoi le fournisseur reçoit à nouveau le trafic « nettoyé » et peut ainsi rester en ligne sans problème.

ddos

NaWas chez LCL Brussels-North (Diegem)

LCL compte plusieurs interlocuteurs, petits et grands, qui utilisent avec succès les services de NaWas depuis des années. Désormais, le service sera également disponible via LCL Brussels-North (Diegem). L'avantage de cette présence locale est son impact sur la latence : plus de proximité augmente la vitesse de réaction. Toute organisation qui dispose de son propre numéro AS peut rejoindre NaWas.

Déjà 1646 attaques DDoS en 2022

Cinq attaques DDoS sont menées en moyenne chaque jour et NaWas a déjà enregistré 1646 attaques au cours des trois derniers trimestres de 2022. NaWas fait partie de NBIP, une initiative à but non lucratif portée par des fournisseurs d'accès à Internet qui ont uni leurs forces. Ensemble, ils s'engagent de manière économiquement rentable en faveur d'un internet plus sûr au moyen de leurs compétences respectives. NaWas compte plus de 125 participants en Europe, qui utilisent le service chaque jour.

En savoir plus sur ce que NaWas peut faire pour votre organisation ? Contactez Robert van Beurden (LCL) ou Frank Dupker (NaWas).

Partager sur