Septembre 2015

Internet atteint-il sa capacité maximale avec ‘the Internet of Things’ ?

Avec l’accélération des développements autour de l’Internet des Objets (‘Internet of Things’), les mauvaises langues affirment qu’internet va s’engorger.

Vérité pénible ou hoax ?

Laurens van Reijen, Managing Director de LCL, partage sa vision avec vous.

 

Pourquoi pense-t-on qu’internet va s’engorger?
Dans le cadre de l’Internet des Objets, des milliards de machines et d’appareils vont être connectés à internet dans les années à venir, et vont communiquer tous ensemble. D’où le message de mauvaise augure que d’ici 8 ans, internet aura atteint sa capacité maximale.

Il faut donc multiplier nos connexions à internet ?
Tout juste. Sans oublier le fait que les gens utilisent toujours plus de bande passante, par exemple pour regarder des vidéos sur internet ou utiliser des services dans le cloud. La technologie qui était destinée aux consommateurs est aujourd’hui utilisée par les entreprises : pensez à Skype et Facebook. L’inverse est également valable : les particuliers veulent utiliser des technologies professionnelles, et utiliser internet pour de nombreuses applications privées.

Et ? Internet peut-il effectivement s’engorger?
Non ! Il y aura toujours de la capacité. En plus, car des technologies intelligentes peuvent être mises en œuvre, comme par exemple la technologie Software Defined Networking, est possible. Cette technologie découple les systèmes qui envoient des informations via le réseau des systèmes qui déterminent par quel itinéraire les informations sont envoyées sur le réseau. Cela permet un routage plus efficace, qui surcharge beaucoup moins le net.

Le SDN, c’est donc la solution ?
Le SDN est de toute façon une bonne idée pour éviter le risque des goulots d’étranglement, source de ralentissement – même si je ne pense pas que nous risquions vraiment d’atteindre la capacité maximale d’internet, et sûrement pas dans les 7 à 8 ans comme certains l’affirment. Le SDN est actuellement testé ; des organisations telles que l’Open Networking Foundation, l’Open Networking User Group, ETSI et l’Optical Internetworking Forum travaillent à l’élaboration d’une norme.

Au cours du LCL Carrier Event annuel, l’importance du SDN dans l’actuelle révolution des réseaux a été confirmée par David De Klerck (Verizon) en Philippe Magidson (Ergatel).

 

LCL, le partenaire qui réfléchit avec vous