Octobre 2013

Sauvegarde des données à l'étranger: réfléchissez avant d'agir!

C'est important pour vous de savoir dans quel pays les informations de votre entreprise sont sauvegardées? Il vous importe de savoir si vos données se trouvent dans un cloud indien, canadien ou australien? Réfléchissez avant d'agir, car le choix d'un centre de données étranger peut avoir d'importantes conséquences. Laurens van Reijen, Managing Director de LCL, l'explique.

Laurens van Reijen, Managing Director de LCL: "Je remarque que peu d'entreprises sont conscientes de l'endroit où sont sauvegardées leurs données. J'entends souvent: 'Quelque part dans un pays lointain sera tout aussi bien qu'en Belgique et ce sera aussi moins cher'.

Il y a pourtant de bonnes raisons d'opter pour un centre de données situé en Belgique. Ces derniers sont en effet logiquement soumis à la législation belge. Imaginez que des informations confidentielles ou que votre site web soient hackés, vous pouvez introduire une plaine auprès de la Federal Computer Crime Unit (FCCU), un département de la police fédérale spécialisé dans la lutte contre la criminalité informatique. Si vos données sont conservées à l'étranger, vous ne disposez pas de cette protection légale. Il n'y a pas encore de réglementation européenne en la matière. De plus, le risque existe que certains data centers situés à l'étranger soient tenus de fournir des informations aux autorités américaines. Ce n'est pas le cas des entreprises pour lesquelles les données sont situées en Belgique. Je dirais donc : sauvegarder vos données à l'étranger ? Réfléchissez avant de sauter le pas!"

 

LCL, votre partenaire en data center outsourcing