Juin 2017

En mer avec LCL

Du vent dans les voiles pour la première LCL North Sea Regatta

C’est le port de Nieuport qui a accueilli la première LCL North Sea Regatta. Les personnes présentes le savent : ce fut une journée inoubliable.

Au programme de la matinée, une initiation à la voile par les skippers des voiliers. Les 14 voiliers sont donc sortis une première fois en Mer du nord. Ce fut l’occasion d’expliquer la terminologie et de démontrer les bases de la voile : remonter et nouer les fenders (bouées antichocs), hisser les voiles, larguer les lignes et les reprendre, réduire le vent, virer de bord, empanner...
Cette belle matinée s’est terminée par un lunch santé.

Dans l’après-midi, place à la LCL North Sea Regatta, une course impliquant de franchir plusieurs bouées. Une fois sortis du canal du port, les 14 voiliers ont hissé leurs voiles afin de se préparer pour le départ, donné à l’aide d’un système de drapeaux et des radios de bord. Lors de deux régates, les participants ont mis en pratique tout ce qu’ils avaient appris. Gouverner un voilier n’a rien de simple, et le jury était intraitable : si un voilier passait du mauvais côté d’une bouée, il était disqualifié.

L’équipage du ‘Manta Sailing’ a finalement remporté une victoire bien méritée à deux reprises. Cet équipage, dirigé par Michel Lefèbvre (le père de l’un des skippers les plus célèbres de Belgique, Yannick Lefèbvre), devait défendre son honneur. Il est rentré chez lui avec le LCL North Sea Regatta Trophy. Le jury a très bien résumé cette belle journée : « Même lorsque l’horizon est en vue, il n’est pas toujours facile d’arriver à destination. » Mais la persévérance vient à bout de tout.

Grâce à cette régate, LCL a collecté 3000 euros pour ‘Let’s Go Urban’, un projet qui vient en aide aux jeunes, en leur permettant de développer leurs talents et leur confiance en eux, pour un avenir plus serein. Plus de 1000 enfants et jeunes pourront ainsi participer chaque semaine, après l’école, à divers ateliers. La fondatrice et directrice du projet, Sihame El Kaouakibi, est venue expliquer son projet avec enthousiasme.

Place ensuite à un barbecue, afin de remplir des estomacs affamés (et parfois entièrement vides en raison du mal de mer…). Nous espérons que vous avez apprécié cette journée. En ce qui nous concerne, elle ne demande qu’une chose : un bis repetita. Tout feedback est le bienvenu pour améliorer la prochaine édition.

 

Vous trouvez toutes les photos sur notre page Facebook.

LCL, votre partenaire en data center outsourcing