Juin 2014

Déménager un centre de données: plus facile à dire qu'à faire!
 

Déménager un centre de données est plus ardu qu'il n'y paraît. ça va plus loin que débrancher quelques câbles, déplacer le matériel ICT vers la nouvelle implantation et tout réinstaller. Nous laissons la parole à deux experts.

Déménager un centre de données, c'est surtout une question de bonne planification. Henk Heylen, Portfolio Manager de Getronics, et Erik Van den Broek, CEO de Data Center Services (DCS) s'accordent à le dire. Getronics et DCS sont des entreprises qui disposent d'un département spécialisé dans l'aménagement et le déménagement de centres de données. Les nouveaux clients de LCL peuvent faire appel à leurs services pour déménager l'infrastructure de leur centre de données vers l'un des data centers de LCL.

La clé de voûte: une bonne préparation
Pour Getronics et DCS, la première étape, et la plus importante, consiste à dresser un inventaire et un planning. Que déménage-t-on ? Combien de racks, serveurs et routeurs ? Les différentes phases du déménagement doivent être schématisées et un scénario fallback doit être prévu. En bref : un déménagement couronné de succès tient à la préparation et à la planification.  

"Le déménagement d'un centre de données peut être simple ou complexe," explique Erik Van den Broek. "Les activités du client déterminent le degré de difficulté : un dowtime - indisponibilité temporaire - est-il une option ou pas ? Les longs week-ends sont idéaux pour limiter au maximum l'impact du déménagement sur le service offert au client."

Pour les détenteurs de sites de e-commerce, un downtime n'est évidemment pas une option. Mais des solutions existent, ajoute Henk Heylen. "Il est plus difficile de déménager un centre de données sans avoir de downtime. Dans ce cas-là, l'infrastructure doit être dupliquée. Une solution est de placer en parallèle une nouvelle infrastructure dans le nouveau centre. L'uptime - la disponibilité - est ainsi garantie et le service n'a pas besoin d'être interrompu."

Se protéger des pertes de données
Il est en outre important de prendre des mesures pour éviter les pertes de données, ajoute Erik Van den Broek. "Des backups supplémentaires des données doivent être faits. Une assurance complète couvrant les appareils n'est en outre pas un luxe inutile, car le matériel peut être abîmé au cours du déménagement effectif. Le déménagement physique d'un environnement ICT peut de plus avoir un impact sur l'infrastructure du réseau. Les connections réseau et internet, ainsi que la connectivité, doivent être constamment garanties. Les scénarios catastrophes possibles et les solutions doivent être prévues dans le 'fallback disaster recovery plan'."

Le transport des appareils est cependant la phase la plus évidente de la migration des données. "Chez Getronics, nous optons pour des camions de transport à suspensions pneumatiques," commente Henk Heylen. "Les appareils encaissent ainsi le moins possible de chocs et de vibrations en cours de transport." DCS minimise le risque de dégâts en déménageant le matériel dans différentes caisses, réparties dans plusieurs camions.

Optimisation
Une fois installés, il est important de laisser les appareils s'adapter à leur nouvel environnement. "Le changement de température peut parfois causer des problèmes," témoigne Henk Heylen par expérience. "C'est pourquoi il vaut mieux attendre un peu avant de brancher les appareils." Henk Heylen suggère enfin que la migration d'un centre de données soit l'occasion pour le client d'évaluer l'état de son centre de données et d'effectuer aussi une optimisation en marge du déménagement. "Les appareils sont souvent désuets et certains composants peuvent être disposés de façon plus optimale. C'est pourquoi nous conseillons à certains clients de revoir leur équipement en plus du déménagement."

Messieurs, merci pour vos conseils! 

 

LCL, votre partenaire en data center outsourcing