Durabilité du centre de données en chiffres (et en espèces)

15 mars 2013

Nous avons déjà mentionné précédemment que les salles de serveurs de petites entreprises ne sont pas du tout éconergétiques: leur PUE (Power Usage Efficiency) avoisine les 3.

Maintenant qu'est-ce que cela signifie? Compte tenu d'un coût énergétique d'environ 0,15 EUR / kWh pour une petite entreprise (estimation prudente), le coût par kWh par serveur sera d'environ 0,45 EUR.

Prochaine étape de notre calcul: un serveur moyen consomme environ. 3022 kWh par an. Cela signifie que le coût d'alimentation de ce serveur s'élèvera à 1.360 EUR par an. Le coût pour alimenter ce même serveur dans nos centres de données LCL ne serait que la moitié de ce montant. En d’autres termes: externaliser votre parc de serveurs vers un centre de données commercial tel que LCL entraînera une économie d’énergie de 680 EUR par serveur et par an.

Une réduction de coût impressionnante, qui le devient encore plus lorsque l’on regarde la situation dans son ensemble. En Flandre, le nombre total de serveurs utilisés dans les locaux des entreprises de 50 employés ou moins est égal à 49,675 serveurs. Si tous ces serveurs étaient hébergés dans le centre de données LCL, cela représenterait une économie totale de coût énergétique d'environ 34 millions d'euros. Une somme d'argent considérable qui injecterait une impulsion financière supplémentaire dans notre économie.


Environnement

Et ce n'est pas tout. Si tous les près de 50 000 serveurs mentionnés ci-dessus étaient externalisés vers LCL ou d'autres centres de données commerciaux, cela entraînerait une réduction des émissions de CO² de 91 898 750 t / an.

Si vous n'en aviez jamais entendu parler auparavant, ce calcul l'illustre parfaitement: externaliser les serveurs vers un centre de données externe est non seulement rentable, mais c'est également un cadeau de bienvenue pour notre environnement.