LCL investit 260 000 euros pour maximiser la sécurité

Diegem, le 8 avril 2019 – LCL est le premier centre de données en Belgique à obtenir la certification ISO 45001. Ses centres de données sont conformes à la nouvelle norme internationale relative à la santé et à la sécurité au travail. LCL a investi près de 260 000 euros afin d’obtenir cette certification. Pour LCL, la sécurité sur le lieu de travail est plus qu’une affaire sérieuse. L’entreprise veut renforcer la prise de conscience concernant les risques de sécurité au sein des centres de données.
 
L’importance d’une bonne gestion en matière de sécurité 
 
Il existe différentes sortes de risques dans un centre de données. Dans un centre de données comme celui de LCL, les 4 risques majeurs sont ceux liés à l’électricité, au travail en hauteur et au risque de chute dans le vide, au travail isolé (ou travail seul) et au contact avec la fibre. Le risque électrique est le plus important. 
 
Éviter tout incident sur le lieu de travail, tel est bien l’objectif d’une gestion efficace de la sécurité. «Une stratégie rigoureuse en matière de sécurité est dans l’intérêt des clients, des employés et des fournisseurs. En outre, leur sécurité et celles de leurs données s’intensifient. Quand nous analysons les centres de données de clients, nous constatons régulièrement le peu d’investissement en matière de sécurité. Nous sommes souvent sidérés des risques de sécurité que peuvent par exemple occasionner l’absence de plans d’évacuation, des portes bloquées ou le manque de formations requises pour gérer les risques en présence,» explique Laurens van Reijen, managing director chez LCL. 
 
«Étant donné que nous sommes spécialisés dans les centres de données et que nous travaillons à grande échelle, LCL se trouve dans la position idéale pour investir dans la sécurité. Toutes les entreprises ne sont pas en mesure de mettre en place une gestion de ce type pour leur sécurité,» déclare Laurens van Reijen.
 
ISO 45001
 
LCL a travaillé près de dix-huit mois pour obtenir la certification ISO 45001. Cela a notamment nécessité un investissement dans des formations et des adaptations, pour un montant total de près de 260 000 euros. La certification a été décernée par BSI (The British Standards Institution), qui avait déjà octroyé à LCL les certifications ISO 14001 et ISO 27001. 
 
La norme ISO 45001 est la nouvelle norme internationale relative à la santé et la sécurité au travail. «Auparavant, la sécurité était déjà considérée comme un thème important chez LCL, mais elle est désormais vraiment ancrée dans l’ADN du personnel. C’était l’objectif à atteindre,» ajoute Laurens van Reijen. «Ce résultat découle entre autres de l’implémentation minutieuse de systèmes de sécurité dans l’entreprise, d’une bonne communication et d’une prise de conscience soutenue et permanente.»
 
Les mesures de sécurité
 
Il faut être attentif à un grand nombre d’éléments lorsqu’on travaille dans un centre de données, y compris sur le plan de la sécurité. Parmi les éléments importants nécessaires pour renforcer la sécurité, il y a entre autres les analyses de risques, des procédures de travail claires, une large offre de formations et des attestations de compétences internes. Ainsi, quelqu’un peut posséder des compétences adéquates pour une tâche, mais s’avérer inapte pour accomplir la tâche dans des situations ou des périodes spécifiques. LCL travaille également avec des formations ‘toolbox’. Ce sont des formations pratiques qui sont régulièrement dispensées, sur différents thèmes liés à la sécurité comme la protection individuelle ou les mesures à prendre lors d’une évacuation. Une bonne gestion des achats de matériel sûr et l’implémentation de procédures pour une utilisation optimale de ce maté riel sont des critères tout aussi essentiels. 
 
LCL conclut toujours au préalable des accords clairs en matière de sécurité avec les parties externes, tant avec les clients qu’avec les fournisseurs et d’éventuels sous-traitants. Ils sont ainsi mis au courant de la politique de sécurité en vigueur chez LCL. Le matériel de LCL, par exemple, est toujours certifié d’un point de vue légal et c’est aussi ce qui est attendu du matériel provenant des fournisseurs et des sous-traitants. Par ailleurs, un membre du personnel de LCL sera toujours présent pour les accompagner.
 
Un audit interne en matière de sécurité est en outre réalisé chaque année au sein de LCL par des spécialistes externes. «Ils nous indiquent les points à améliorer sur le plan de la sécurité, ce qui renforce la sécurité des personnes et des conditions de travail chaque année», souligne Laurens van Reijen.
 
Afin de limiter les risques au maximum, LCL collabore enfin avec des techniciens et des ingénieurs spécialisés. L’environnement des centres de données et les questions de sécurité afférentes leur sont familiers.
 
Les autres certifications
 
Par le passé, LCL investissait déjà dans les certifications. Le centre de données est par exemple conforme aux normes ISO 14001, ISO 27001, ISAE 3000 et ISAE 3402 de type 2. Ces certifications et rapports démontrent respectivement les efforts déployés en termes de législation environnementale, de protection des informations, de gestion opérationnelle des risques et de maîtrise des risques financiers. Les rapports ISAE ont été délivrés par Deloitte. 
 
LCL est en outre un centre de données Tier 3. Cette classification indique le niveau le plus élevé de redondance que peut offrir un centre de données en Belgique. La continuité des systèmes informatiques présents est de ce fait assurée à 99,98 % . 
«LCL est un partenaire de centre de données stable et expérimenté classé dans le top 3 en Belgique. Les certificats et rapports qui nous sont décernés démontrent le niveau de qualité élevé de nos services», conclut van Reijen.