LCL Data Centers construit une nouvelle salle de données à Anvers

Le centre de données d’Anvers avait atteint sa capacité maximale. LCL a donc décidé de l’agrandir de 200 m², soit l’équivalent de quelque 70 nouveaux racks. La superficie totale du centre de données atteint désormais 500 m². Cet investissement est une suite planifiée au renouvellement total des installations électriques à Anvers il y a deux ans. La nouvelle salle de données sera disponible dès octobre.
 
« À Anvers, nous sommes souvent plus proches de l’utilisateur final », explique Laurens van Reijen, Managing Director de LCL. « Notre centre de données de Diegem occupe une position plus centrale, proche de Bruxelles. Mais nombre de nos clients se trouvent en dehors de la capitale. Nous avons créé cette salle supplémentaire afin de nous rapprocher de nos clients et de pouvoir les servir à partir de là. Nous voulons toujours être disponibles et continuons à investir dans de la capacité supplémentaire pour nos nouveaux et anciens clients. »
 
LCL possède des centres de données à Anvers, Diegem et Alost, et offre une continuité opérationnelle minimale de 99,98 %. Cela signifie que tous les équipements continuent à tourner par exemple pendant une maintenance, grâce à une installation de back-up.

 
LCL continue d’agrandir ses centres de données
 
Depuis sa création, LCL continue de miser sur l’élargissement afin de répondre à la demande croissante. En 2002, Laurens van Reijen a acquis le centre de données Ebone à Diegem : le premier centre de données LCL voyait alors le jour. Deux ans plus tard, ce fut le tour du centre de données d’Anvers. En 2011, LCL a racheté le centre de données de DataCloud à Alost. Les 1200 m² existants à Alost ont été agrandis de 300 m² en 2014. En 2016, LCL a construit à Diegem un centre de données supplémentaire, avec une nouvelle meet-me-room, Diegem 4, de 600 m². Sur le site d’Anvers, il s’agit des premiers travaux d’agrandissement du centre de données.